Ouvrages, manuels, traités, brochures, documents publiés pour les soins aux personnes malades, et leur enseignement du XVIIIe au XXe siècle

Le premier ouvrage dont la première édition date de 1775, destiné à enseigner les pratiques de soins.

 

Avertissement

Ce fonds ancien en ma possession n'est pas exhaustif, mais très représentatif des connaissances qu'il a semblé utile de divulguer aux personnes qui par attachement ou par profession avaient, ou se donnaient la mission de soigner les Hommes. Il est complété par les bibliographies que vous pouvez trouver dans la page : autres publications. 

Période 1760-1800

 1763. Avis au peuple sur sa santé. M.Tissot, Docteur & Professeur en Médecine, de la Société Royale de Londres, de l’Académie de Médico-Physique de Bâle, &cc. Nouvelle édition originale corrigée et augmentée par l’Auteur. A Paris, chez P.Fr.Didot le jeune, librairie de la faculté de Médecine, quai des Augustins. Seconde  édition, augmentée fur la dernière de l'Auteur, de la descipftion de plusieurs Maladies & principalement de celles qui demandent de prompts fecours. Ouvrage compofé en faveur des Habitants de la Campagne, du Peuple des villes, & de tous ceux qui ne peuvent avoir facilement les conseils des Médecins. M.DCC.LXIII (1763). Avec approbation, & privilege du Roi. (Première édition 1761)

 1777. Instructions pour Les personnes qui gardent Les Malades. Ouvrage utile à toutes les Familles. A Amsterdam M DCC, LXXVII. Il ne suffit pas que le Médecin faffe ce qu’il convient ; il faut encore qu’il foit fecondé par le malade & par les perfonnes qui le gouvernent.Hipp. Liv.3 Aph I. Première édition en 1775.

C'est au Château de Canon dans le Calvados que Serain Pierre Eutrope où il est chirurgien, appointé par le chatelain pour soigner les habitants des paroisses avoisinantes, rédige cet ouvrage. Cette édition est publiée anonymement, mais on la trouve à la BN sous la cote : 8e TE.18.189 au nom de Serain. C’est François Emmanuel Fodéré qui le sort de l’anonymat dans son ouvrage, publié en 1815, mais au nom de Serin. Il y aura deux autres éditions publiées par M. D’Apples le Jeune du Collège de médecine de Lausanne. 

Serain est particulièrement novateur, pour l'époque, car il cite, en titre, son maître Hippocrate :  “le médecin ne peut rien sans l'aide de son malade et de ceux qui sont chargés de lui donner des soins”.

 1785. Instruction sur la manière de gouverner les insensés et de travailler à leur guérison dans les asiles qui leur sont destinés, par MM. Colombet et Doublet. A Paris, de l’Imprimerie Royale. M. DCCLXXXV.

Cette brochure peut-être considérée comme une première enquête, dirait-on aujourd'hui, de “santé publique”, sur les conditions de vie et d'enrfemement des “fous, des aliénés et imbéciles”, dans les asiles d'aliénésle Pr Pinel et à l'initiative de son surveillant, Jean Baptiste Pussin, s'en inspireront pour  proposer des traitements et des conditions d'hospitalisation plus humains. Dont notamment la suppression des chaînes et autres moyens de contention trop dégradants.

  

Cet ouvrage a été découvert par Mlle Pétrequin, directrice à l'époque de l'école d'infirmières et d'infirmiers de Grenoble. un membre éminent de l'Anfiide

Le premier ouvrage découvert, parmi les plus anciens en France

1788. Manuel pour le service des malades ou PRÉCIS DES CONNAISSANCES nécessaires aux perfonnes chargées du foin des malades, femmes en couche, enfans nouveaux-nés, &cc. Par M.Carrère (Dr Joseph, Barthélémy, François), Conseiller-médecin ordinaire du Roi, Profeffeur émérite en Médecine, Censeur royal, ancien inspecteur-général ds Eaux minérales de la province du Roussillon & du Comté de Foix, ci-devant Directeur du Cabinet d’Histoire naturelle de L’Université de Perpignan, de la Société Royale de Médecine, des Académies de Toulouse, de Montpellier, des Curieux de la nature, &cc. A Paris, Chez Lamy, Libraire, quai des Augustins. M.DCC.LVIII. Avec Approbaton & Privilège du Roi.  (La 1ère édition date de 1786. BN Te.17.116.A)

 1789. (Aux alentours de la Révolution) Des Gardes-Malades et de la nécessité d’établir pour elles des cours d’instruction. Par M.G., Év. de Blois (Abbé Henri Grégoire). Document non daté.

Au cours de cette période il est assez surprenant que ces ouvrages aient eu, d'après leurs auteurs, un succés appréciable. Colportés dans les campagnes, où peu de gens savaient lire, ils devaient servir surtout à aider les chirurgiens et les curés des paroisses dans les soins à donner. Comme ce fut le cas, d'ailleurs, de Serain Pierre Eutrope au chateau de Canon dans le Calvados. Surprise de l'histoire, deux siècles après, une revue professionnelle : La revue de l'infirmière était lue par l'infirmière de soins à domicile, fille du châtelain. Cette dernière, comme Pierre Eutrope et dans le même bâtiment qui lui avait été réservé, soignaient les patients des communes proches du château.

 

Période 1800-1900

Traduction du livre de Florence Nigtingale, What it is and What it is not. Le premier, destiné à enseigner la manière de soigner son prochain, publié par une femme

1825. Art de soigner les malades ou Manuel des mères de famille, des garde-malades, des dames de charité, des curés de campagne, etc. Contenant des Instructions détaillées sur la manière de soigner les malades en général ; Sur les soins particuliers à donner aux blessés, aux femmes en couches et nouveau-nés, aux convalescents ; la conduite à tenir pendant les maladies contagieuses ; des avis sur les habitudes solitaires des jeunes gens ; etc., etc., Enfin, les notions élémentaires de chirurgie, de pharmacie et de diététique indispensables aux Garde-malades Par Lebeaud, Ancien Officier de santé des Armées. Paris, A la librairie d’Education d’Alexis Emery rue Mazarine, n° 30. 1825. (Il existe une seconde édition en 1827).

Si l'ouvrage de cet officier de santé affiche une nouvelle terminologie ”L'art de soigner” pour distinguer la fonction soin et apparait ainsi fort progressiste, le chapitre sur les “habitudes solitaires” des jeunes gens et la manière de les combattre est fort instructif sur l'approche très regressive des questions liées à la sexualité tout au long du XIXe siècle et même jusque vers la moitié du XXe. 

1827. Manuel des gardes-malades, des gardes des femmes en couche, bonnes d’enfans et des mères de famille en général par F.E Foderé (François. Emmanuel), professeur de médecine légale,de police médicale et des maladies épidémiques de la Faculté de Médecine de Strasbourg, médecin du Collège royal de la même ville et membres de plusieurs sociétés savantes nationales et étrangères. A Paris chez F.G Levrault, rue de la Harpe, n° 81, et rue des Juifs, n°33, à Srasbourg. Deuxième édition. BN. 8° T 18642 (Première édition, 1815).

Remarquable ouvrage qui collationne toutes les données jusque là émises dans les ouvrages précédents mais qui acte pour la premiète fois la nécessité de légiférer pour rendre une formation obligatoire et règlementée pour cette fonction, ainsi que pour son exercice. A l'initiative du Préfet M. De lezay de Marnésia, un projet en ce sens  est publié, dans cette 2e édition par F.E Fodéré.

1859. Nightingale FlorenceNotes on Nursing. What it is, What it is not ? London, Harrisson and sons 1859. (1ère édition 1859 – 2e 1860 – 3e 1861 -  4e 1952)

Le livre de Miss Nightingale, destiné aux infirmières (nurses, dans la terminologie angle-saxonne), mais aussi à toutes les femmes,  reste dans le monde infirmier comme le départ d'une conception nouvelle, se démarquant du modèle médical des soins jusque là enseigné. C'est véritablement l'apparition d'un “nursing moderne”, c'est à dire des soins infirmiers centrés sur le malade et pas exclusivement sur la maladie.

1862. Des soins à donner aux malades, ce qu’il faut faire ce qu’il faut éviter par Miss Nightingale ouvrage traduit de l’Anglais avec l’autorisation de l’auteur, précédé d’une lettre de M.Guizot et d’une introduction par M.Daremberg. Paris, à la Librairie académique Didier et Cie. Libraires éditeurs, 35 quai des Augustins, 1862. 

La conception des soins modernes prônée par Miss Nightingale est dans cette traduction quelque peu passée au crible de la contestation par ces deux médecins français.

Il est à noter qu'en 1946. Notes on nursing by Florence Nightingale. est réédité en langue anglaise conforme à l’édition originale avec une préface de Annie W.Goodrich.

1878 Dr Bouneville et collaborateurs. Manuel pratique de la garde-malade et de l'infirmière. Aux bureaux du Progrès médical, Paris, 1ère éd : 14 juillet 1878, Anatomie et physiologie, 2e : 31 décembre 1878, Administration et comptabilité hospitalière, 3e 30 juin 1887, Pansements, 4e : 24 juin 1889, Soins aux femmes en couches, soins aux aliénés, petit dictionnaire, la Ve en 1909, Hygiène.

Dans ce fonds documentaire, n’existent que : l’édition de 1909, tome IV, femmes en couches – soins aux aliénés, médicaments – petit dictionnaire, (8e édition) et l’édition de 1909,Tome V, Hygiène (7e édition revue et augmentée). Mais la liste complète de ces ouvrages a été trouvée dans le fonds Fosseyeux à la Bibliothèque de l’Assistance publique de Paris. (source M.Poisson.) Ouvrages 21e siècle.

Toutefois un inventaire dressé par mes soins à la Bibliothèque Nationale permet de citer des éléments fort intéressants autres que les pratiques de soins notamment : des éléments sur l'histoire des hôpitaux parisiens et sur l'historique de leur laïcisation.  Une liste alphabétique et des notices biograhiques sur les grands hommes de l’époque ; les rapports concernant la laïcisation des salles de malades avec la liste des personnalités choisies en remplacement des noms des saints y sont présentés. Le Dr Désiré Magloire Bourneville, à la fin du XIXe siècle, avant Anna Hamilton et Léonie Chaptal, ouvre grandes les portes d'un changement salutaire, pour ceux et celles qui se destinent à soigner leur prochain. Mais un demi-siècle sera nécessaire pour qu'il le soit vraiment.

1887. L’infirmier de la maison et de la famille ou conseiller médical des familles par le Docteur Louis. Genève, Henri Trebley, Librairie éditeur. Paris Victor Palme éditeur et Librairie de la Société bibliog, 76 rue des Saints- Pères, Bruxelles Société belge de Librairie 12 rue des Paroissiens, 1887.

1890. Union des femmes de France. Association reconnue d’utilité publique par décret en date du 6 Août 1882. Rattachée au Service de Santé militaire, Secours aux blessés en temps de guerre, Secours aux victimes des désastres publics. Manuel de l’Infirmière-Hospitalière, rédigé sous la direction de la Commission médicale de l’enseignement, 2e édition entièrement refondue, avec 84 figures dans le texte. Paris, Masson et Cie éditeurs. Libraires de l’Académie de Médecine, 120 Boulevard Saint-Germain, 1906. (Voir aussi 1906 – 1924) Notes complémentaires : La première édition date de 1883 Source BN : T.30.170 - 2e 1890 - 3e 1897 BN T. 30.170 B – 4e1903 – 5e 1906 – 6e 1912 BN B° T.30 170.D – 7e 1914 – 9e 1924 – 10e 1927 8° T 30.170 F – 11e 1931 8e T2674 – 12e 1934 8e T 3772 – 13e 1940 8e T 5720.

Le nombre d'édition affiché permet de mesurer l'influence qu'eurent ces ouvrages qui pendant et après la première guerre mondiale  jusque après la seconde, étaient utilisés dans la formation rendue obligatoire et nationale à partir de 1922. Ils restèrent aussi dans les bibliothèques des écoles de la Croix-Rouge française. Croix Rouge française établie par le maréchal Pétain après la fusion des trois sociétés Croix Rouge créées en France depuis 1864. La Société de secours aux blessés militaires, l'Union des femmes de France , l'Association des dames françaises. 

1897. Ministère de la Guerre. École de l’Infirmier militaire, approuvée par le Ministère de la Guerre le 1er octobre 1894. Première partie Instruction professionnelle ; Deuxième partie Instruction technique. Paris, Vve Rozier, Editeur Librairie de la Médeine, de la chirurgie et de la Pharmacie militaires. 26 rue Saint Guillaume.

 

Période 1900-1950

1901. Ministère de la guerre, 7e Direction, Service de santé. École de l’infirmier et du brancardier. Théorie des manœuvres. Troisième partie ; Édition révisée et mise à jour jusqu’au 1er novembre 1900. Paris, Vve Rozier, Editeur Librairie de la Médecine, de la chirurgie et de la Pharmacie militaire, Paris, 75, rue de Vaugirard.

1901. Drs Hamilton et Félix Regnault. Les gardes-Malades, Congréganistes, Professionnelles, amateurs. Avec une préface de Maurice Letulle, illustré de 64 gravures. (2 ouvrages) Paris, Vigot Frères, Editeurs, 24 Place de l’École de Médecine, 1901.

1907. Réédition du livre paru en 1903, Manuel des Hospitalières et des Gardes-malades, ouvrage orné d’environ 250 figures, cinquième mille, par C. Vincq, 540 pages et dédié : Aux Religieuses Françaises victimes de la plus néfaste des persécutions, en particulier aux admirables Filles de la charité de Saint-Vincent de Paul. Paris, Librairie Vve Poussielgue, 15 rue Cassette, À la vénérée Mère Saint-Joseph, qui dirige avec tant de cœur et d’intelligence l’Hôtel-Dieu de Saint-Qentin ou depuis plus de huit siècles ses sœurs ont passé comme elle “en faisant le bien”, À mon cher et bon ami le Docteur Forest de Saint Ferme, je dédie ce livre. Paris, le 15 janvier 1903.

1911. Ch.Vincq. Manuel des Hospitalières et des Gardes-malades. Ouvrage orné d’environ 250 figures, seizième mille, Paris, 540 pages. Ancienne librairie Poussielgue, J.de Gigord I5 rue Cassette. (Livre dédié également cette fois-ci : Aux courageuses Françaises qui se dévouent en tant d’oeuvres diverses au soin des malades et des blessés.)

1926. CH. Vincq et Dr ChicandardManuel des Hospitalières et des Gardes-malades. Nouvelle édition refondue et mise au courant des progrès de la science par le Dr Chicandard Chirurgien assistant de l’Hôpital Saint-Joseph de Paris, 747 pages. 1926, J.de Gigord, Éditeur, Paris 15 rue Cassette.

1934. Réédition de ce dernier ouvrage par le Dr Chicandard Manuel des Hospitalières et des Gardes-malades.  Nouvelle édition refondue avec toujours la même dédicace, 797 pages. J.de Gigord, Éditeur, Paris 15 rue Cassette.

1939. Dr ChicandardManuel des Hospitalières et des Gardes-malades, (Ancien manuel Vincq)Nouvelle édition refondue et mise au courant des progrès de la science avec un supplément concernant la défense passive et les notions nécessaires au diplôme d’infirmière Z. (Contre les gaz de combat), 849 pages. J.de Gigord, Éditeur, Paris 15 rue Cassette.

1903. TH.BillrothManuel des familles et des infirmières (Des soins à donner aux malades dans leurs familles et à l’hôpital). Traduit de l’Allemand par M. et Mme P.Wallerstein. Revu et annoté par le Dr Adolphe Javal. Paris, Octave Doin, Éditeur, 8 Place de l’Odéon.

1905 TH.Billroth. Die Krankenplege im hause und im hospitale, 314 pages. (Abondamment illustré de dessins et planches hors-texte).

1906. Croix Rouge Française Union des femmes de France. Reconnue d’utilité publique par décret en date du 6 Août 1882. Rattachée au Service de Santé militaire, Secours aux blessés en temps de guerre, Secours aux victimes des désastres publics. Manuel de l’Infirmière-Hospitalière, rédigé sous la direction de la Commission médicale de l’enseignement, 5e édition entièrement refondue, avec 181 figures dans le texte. Paris, Masson et Cie éditeurs. Libraires de l’Académie de Médecine, 120 Boulevard Saint-Germain, 1906.

1909. Manuel pratique de la Garde-Malade et l’Infirmière publié par le Dr Bourneville Médecin honoraire de Bicêtre avec la collaboration de MM. Ed. Brissaud Budin, Monod, J.Noir, Poirier, CH.H. Petit-Vendol, E.Pinon, P.Regnard, Sevestre, Ollier, Viron, P. Yvon et Mme Pilliet-Edwards.

Tome IV : femmes en couches –Soins aux aliénés – Médicaments –Petit dictionnaire. Huitième édition revue et augmentée. Paris, Aux Bureaux du Progès Médical Tome V : Hygiène 7e édition revue et corrigée. Notes complémentaires : (Bourneville (Dr D.M). Manuel des infirmières. Bureau de Progrès médical, Paris, 1ère édition, 3 volumes, 14 juillet 1878. Source BN Te.18.652.A. NB : L’emploi de la seule terminologie pour cette première édition : “Infirmières” était sans doute prématuré pour l’époque car abandonné par la suite – 2e 31 décembre 1878 – 3e 30 juin 1887 – 424 juin 1889).

Post-1910. Dr Mousson-Lanauze. De l’empirisme vers la raison, préface de F.Funck Brentano. Paris, abondamment illustré de gravures et 6 beaux hors textes. À Paris, à la Maison de la Piperazune Midy, n°9 rue du Commandant Rivière. Imprimerie Devambez. (Document publicitaire publié par une famille de pharmaciens de la capitale les Midy).

1912. Instruction sur l’hygiène à l’usage du personnel des Postes et télégraphes,1912.

1918. Comité Franco-Américain de protection de l’Enfance de Lyon. École d’infirmières visiteuses d’hygiène, cours de 1918. Les visiteuses et les lois de l’assistance et de l’hygiène publiques par le Dr Victor Mouret.

1923. L’Infirmière Française, Revue mensuelle d’enseignement technique de 1923 à 1937 créé par le Pr Calmette. Rédacteurs en chef : Docteurs Cruveilhier et Lafosse. A.Poinat. Éditeur 21 rue Cassette, Paris VIe.

Notes complémentaires : Cette revue devient en 1929 après la démission du Professeur Calmette, à la demande de Léonie Chaptal, L’Infirmière Française, Revue mensuelle d’enseignement technique et de développement professionnel, organe officiel de l’Association nationale des infirmières de l’État français jusque dans les années 1940. Rédacteur en Chef : Mlle Léonie Chaptal

1924. Croix Rouge Française Union des femmes de France. Reconnue d’utilité publique par décret en date du 6 Août 1882. Rattachée au Service de Santé militaire, Secours aux blessés en temps de guerre, Secours aux victimes des désastres publics. Manuel de l’Infirmière-Hospitalière, rédigé sous la direction de la Commission médicale de l’enseignement, 9e édition entièrement refondue, avec 374 figures dans le texte. Paris, Masson et Cie éditeurs. Libraires de l’Académie de Médecine, 120 Boulevard Saint-Germain, 1924.

1926 Léonie Chaptal Hygiène générale et appliquée en collaboration avec le Dr Cremieu Bellon. ouvrage réédité par l’Association des infirmières diplômées d’Etat en 1959, préfacé par le Professeur Joannon de la Faculté de médecine de Paris

1932. Soins à donner aux malades de médecine par Mme le Docteur Le Conte-Boudeville, ancien interne des hôpitaux. Tomes : I et II, 2e édition. A.Poinat, Éditeur publications médicales et scientifiques 21 rue Cassette, Paris VIe. 3e édition 1935

Notes complémentaires : Publications dans la collection : Bibliothèque de l’infirmière fondée par Léonie Chaptal, dans laquelle elle publia à son nom le livre : Morale professionnelle de l’infirmière, Paris, Poinat 1931.

1959. Nouvelle édition dans la même collection : Soins à donner aux malades de médecine par le Dr Fabiato Assistant à l’hôpital Notre Dame de Bon secours. Préface de Mlle Alice Clamageran, Présidente de l’Association nationale des infirmières diplômées d’État. Paris, Ed. Poinat 4, rue Antoine Dubois, 614 pages.

1961. Soins à donner aux enfants par le Dr Paul Blondet Ancien chef de Clinique à la Faculté de Paris. Préface du Professeur Robert Debré de l’Académie de médecine. Ed. Poinat 4, rue Antoine Dubois, 617 pages.

1926. Mary Sewall Garner, Directrice du Service des infirmières visiteuses de la ville de Providence, Présidente d’honneur de l’Association nationale américaine des infirmières visiteuses. L’infirmière visiteuse, traduit de l’anglais par Mlle Juliette lefebvure et le Dr René Sand. Préface de Mlle Alice Fitzgerald. Paris, Les Presses universitaires de France, 49 Bld Saint-Michel, 1926.

1927. République Française. Marine NationaleManuel du marin Infirmier. 8e édition Approuvée par décision ministérielle du 17 juin 1915. Mise en service par circulaire du 19 août 1915 (revue et mise à jour au 1er mars 1927). Paris Imprimerie Nationale MDCCCCXXVII

1929. Paul Cornet ancien médecin en chef de la Préfecture de la Seine, J. Lemelland, accoucheur professeur adjoint de la maternité de Paris, André Mesureur Docteur en droit. Receveur de l’Assistance publique à Paris, Professeurs et anciens Professeurs à l’Ecole des Infirmières de l’Assistance publique de Paris ; Mémento des Diplômes d’État de l’infirmière et de l’infirmier, troisième édition, avec 228 figures dans le texte. Paris, Vigot Frères Editeurs, 23 rue de l’École de médecine.

1930Manuel annuaire de la santé, 1928 à 1930 ou Médecine et pharmacie domestiques. Contenant tous les renseignements théoriques et pratiques nécessaires pour savoir préparer et employer soi-même les médicaments, se préserver ou se guérir ainsi promptement, et à peu de frais, de la plupart des maladies curables, et se procurer un soulagement presque équivalent à la santé, dans les maladies incurables ou chroniques de F-V Raspail, (1794-1878) par Xavier Raspail (1840-1926). Vigot Frères, Paris. Bruxelles, office de publicité, librairie nouvelle. 440 pages. 75e édition entièrement refondue. (Première édition  1843-1845)

1931. Société de secours aux blessés militaires. Croix Rouge française. Manuel de l’auxiliaire, (15 gravures) 2e édition, 21 rue François 1er. Paris, 1931

1931. Principes élémentaires concernant le soin des malades. Cours de technique par une religieuse de l’Hôtel-Dieu de Montréal. L’Imprimerie d’Arthabaska, Inc, 1931.

1931. Larousse, L’infirmière de la famille par Mme Charles Kapp, Infirmière-major. 41 gravures. Librairie Larousse – Paris (VIe), Rue Montparnasse, 13-21 et 114 boulevard Raspail

1934. Révérende Mère Catherine de Jésus-Christ, vice-présidente de l’Association nationale des infirmières de l’État français, Ancienne supérieure de l’hôpital Pasteur, Au chevet de la souffrance, préceptes et conseils de morale professionnelle. Ouvrage couronné par l’Académie Française, Prix Fabien, 1934. École Saint-Joseph de Cluny.

1934. L. Génin, directrice de l’Hôpital-École supérieure de la Société de secours aux blessés militaires, “Les Peupliers”. Aux Infirmières, Précis de Morale Professionnelle précédé d’une lettre de S.ÉM. le Cardinal Verdier Archevêque de Paris. Préface de M. le Professeur Legueu, membre de l’Académie de Médecine. Paris, à l’Hôpital-École Les Peupliers. Ed.Dillien, 1934. 4e 1946 – 5e 1955, Paris, La Colombe.

Éléments  d’Instruction pratique pour l’obtention du diplôme simple de Dame-Infrmière, Hôpital-École Square des Peupliers – Paris XIIIeSociété française de secours aux blessés militaires, 21 rue François 1er. Paris (Non daté)

1934M.T.Boissin. Infirmière diplômée de l’État français. Petit Aide-mémoire de l’Infirmière. Aux Éditions Vuillez Joigny (Yonne).

1936. Le Livre de l’Infirmière par Mlle Chaptal. Directrice de la Maison-École d’infirmières privées. Vice-présidente du Conseil de Perfectionnement des Écoles d’infirmières au Ministère de la Santé Publique. Adapté de l’Anglais d’après Miss Oxford. Préfacé par le Professeur Maurice Letulle. Quatrième édition entièrement refondue et précédée d’une nouvelle introduction. Masson et Cie, Éditeurs Librairies de l’Académie de Médecine 120 Boulevard Saint-Germain, Paris.1936

Notes complémentaires : Une première édition en 1906 est attribuée à N.OxfordLe Livre de l’Infirmière, guide adapté de l’anglais à l’usage la Maison École d’infirmières privées par L.Chaptal. La 2e édition est annoncée : revue et augmentée de plusieurs chapitres en 1922. 

1936. Mémento pratique de l’infirmière hospitalière, par les monitrices des écoles d’infirmières des sœurs du Très-Saint Sauveur, Sœurs de Niederbrohn. Strasbourg, Clinique École Sainte Odile. Préface du Dr Fleurent, 1936

1936. Manuel pratique de l’infirmière soignante par Mlle M.L Nappée. Préface du Dr Delassus. 1e édition revue et corrigée. Masson et Cie. Éditeurs, Librairie de l’Académie de Médecine, 120 Bld Saint-Germain, Prais (VIe). 1936.

Manuel pratique de l’infirmière soignante par Mlle M.L Nappée. Préface du Dr Delassus. 2e édition revue et corrigée. Masson et Cie. Éditeurs, Librairie de l’Académie de Médecine, 120 Bld Saint-Germain, Prais (VIe). 1939. Notes complémentaires : 3e édition 1946. Source BN. 16°T.214 – 4e 1949 BN 16°T.497 – 5e 1953 8° T.10.215. 6e 1957 BN 8° T.12.355 – 7e 1964. Tome II, 1965, Tome III,1966. Source École des peupliers et École Rockfeller Lyon n° 610.736 Nap.

1937 Dr Frantz Adam. Devoirs de l’infirmier des hôpitaux psychiatriques. (Ex Asiles d’aliénés J.O du 8 avril 1937) Imp. St.Paul Bar le Duc. En vente chez Huffel, libraire à Colmar,40 pages, 1937. Quatre hors-texte.

1938. Arlette Butavand, Mèdecin de l’École d’infirmières et de visiteuses de Lyon et du Sud-Est. Médecin des dispensaires d’hygiène sociale. Préface de Jean Lépine de l’Institut,  La formation des infirmières, Paris, Librairie J.B Baillères et Fls, 19 rue Hautefeuille, 1938. 183 pages.

1938. L’Infirmière hospitalière, Guide théorique et pratique de l’École Florence Nightingale de Bordeaux. par Mlle Bruckmann monitrice générale de l’école.Tome I -  Médecine. Tome II Chirurgie et spécialités, 1ère édition. J.B Baillères et Fils, Editeurs, Paris.

1958. L’Infirmière hospitalière, Guide théorique et pratique de l’École Florence Nightingale de Bordeaux, 8édition. J.B Baillères et Fils, Editeurs, Paris. Notes complémentaires : 4édition 1946 – 5e 1947 – 7e 1952 – 8e 1958 - 9e 1960 – 10e 1964. 

1939. Société de secours aux blessés militaires. Manuel de l’Infirmière. Onziéme édition entièrement renouvelée avec 423 figures dans le texte. Publiée sous la direction du Professeur Legueu, membre de l’Académie de médecine. Tome II Chirurgie - Soins – Spécialités avec la collaboration du Dr Gouverneur, Louis Michon, Rabut, Renard, Auzimour, Raymond, Brunet, Général Sieur Charonnat et de Mme Martin-Amette, Mlle Maréchal, Mlle Génin et des monitrices des Peupliers, 1939. 21 rue François 1er Paris

1939. A. Ardisson (Infirmière-major, Société de secours aux blessés militaires), Manuel de l’Infirmière Z, avec 18 figures dans le texte et 1 planche hors texte. Préface de M. le Professeur Legueu vice-président de la Société de secours aux blessés militaires, 6e édition revue, corrigée et augmentée, Paris, berger-Levrault , 1939. 77 pages. (1ère édition 1935). Note complémentaire : Ce livre était destiné à apprendre à soigner les soldats atteints par les gaz de combat au cours de la Pemière Guerre mondiale de 1914-1918.

1939. Société de secours aux blessés militaires, Comité subdivisionnaire de Bordeaux.   Les gaz de combat, enseignement élémentaire de l’infirmière Z, 5e édition. Conférences faites aux infirmières  et aux auxiliaires des comités de Bordeaux et de la 18e région, par Mlle Nelly Villar, diplômée d’État de la SSBM, monitrice à l’Ecole Pasteur. Paris, Brodard et Taupin, 1939, 69 pages.

1947. Dr Jean Lacorne (Ancien interne des hôpitaux de Paris)Ventouse et révulsion, collection Trésor du bien-être, 110 pages.ParisÉdition Tiranty.

1949. Dr R.CarillonAnatomie et physiologie à l’usage des infirmières, V° édition revue et corrigée, avec 94 figures, Paris, G.Doin et Cie, 5 Place de l’Odéon, Paris (VIe), 182 pages.

1948 Sœurs des Hospices civils de Lyon. Les bandages, Collection les Albums de l’infirmière, Lyon,  Les Éditions pratique, 1948, 70 pages. (1ère édition 1940)

1949 Sœurs des Hospices civils de LyonChirurgie adulte (ce que doit savoir l’infirmière)Collection les Albums de l’infirmière, Lyon , Lyon , Les Éditions pratique, 1949, 172 pages.

 

Période 1950-2000

1952. Abrégé de législation d’assistance et de protection médico-sociale par Paul Laborie secrétaire général honoraire des hôpitaux de Toulouse et Gervais Tarrius Docteur en droit directeur du centre hospitalier de Narbonne. Bibliothèque de l’Infirmière fondée par Léonie Chaptal. A.Poinat éditeur publications médicales et scientifiques 21 rue Cassette, paris VIe, 1952. (2e édition publiée en 1934)

1956. Daniel Malassis, pharmacien professeur aux écoles d’infirmières de l’hôpital communal de Neuilly-sur-seine et la Croix-rouge française Les Peupliers. Manuel de pharmacie appliquée, Tome 1 : Ière année, Notions générales ;  tome 2, 2e année, Étude des médicaments, Diplôme d’Etat d’infirmières et sages-femmes, Paris, Editions Berger-Levrault, 5 rue Augsute Comte (VIe), 1956, 198 pages.

1951- 1953. André Chagnyprofesseur d'Histoire à la Faculté catholique de Lyon. L'Ordre hositalier de saint Jean-de-Dieu en France, tome I Des origines à la Révolution, tome II, Depuis la Révolution, éd. Maurice Lescuyers et fils, héliograveurs, Lyon, 1951 et 1953.

1953. Monique Maquin. Cours d’hygièneTome 1, Paris, Foucher,  1953, 106 pages.

1953. Claude Sureau. 4. Anatomie physiologie et microbiologie. Collection : Les professions médicales et sociales dirigée par le Pr. Agrégé H.Gounelle à usage international, d’après le programme officiel français. Paris, Editions Foucher Masson et cie, 1953, 127 pages.

1954. Claude Sureau. 5. Anatomie physiologie et microbiologie. (2e partie) Collection : Les professions médicales et sociales dirigée par le Pr. Agrégé H.Gounelle à usage international, d’après le programme officiel français. Paris, Editions Foucher Masson et cie, 1953, 126 pages.

1957. Hugues Gounelle. 1. Hygiène, édition revue et corrigée, (couronnée par l’Académie de médecine, prix Vernois), Collection Les professions médicales et sociales dirigée par le Pr. Agrégé H.Gounelle à usage international, d’après le programme officiel français. Paris, Editions Foucher Masson et cie, 1957, 109 pages.

1959. V.Morax – R.Gonnet – R. Rouffilange. 18 Spécialités chirurgicales. Collection : Les professions médicales et sociales dirigée par le Pr. Agrégé H.Gounelle à usage international, d’après le programme officiel français. Paris, Editions Foucher Masson et cie, 1959, 159 pages.

La Profession d'infirmière en France (PIF)

1959. La profession d’infirmière en France. Vade-maecum publiée par la revue de l’Infirmière et de l’Assistante sociale, Paris l’Expansion. Éditeur. 306 pages.

1962La profession d’infirmière en France. Vade-maecum publiée par la revue de l’Infirmière et de l’Assistante sociale. Deuxième édition entièrement remise à jour. L’Expansion Scientifique Française , 15 rue Saint-Benoît, Paris 6e.

1982 et 1984. La profession d’infirmière en France. Quatrième édition publiée par la Revue de l’Infirmière, Rédaction Nadine Wehrlin, Croix Rouge Française. L’Expansion Scientifique Française , 15 rue Saint-Benoît, Paris 6e. (Deux classeurs)

1965. Ministère de la Santé publique et de la population. Manuel de l’auxiliaire sanitaire, Privat éditeur, 1965.408 pages.

1966. Louis Konprobst Docteur en droit, Georges Jullien Professeur agrégé médecine à la faculté de Marseille et André Mathias, préparateur de médecine à Marseille, Les auxiliaires médicauxMasson et Cie éditeurs, 1966

1968. Mme Got (Ancienne directrice de l’école d’infirmières de l’hôpital Saint-Antoine à Paris) avec la collaboration de plusieurs groupes de monitrices, Soins infirmiers (Précautions à prendre), Paris, Editions Lamarre-Poinat,126 illustrations.

Collection Rosette Poletti

Acta Nursologica n°1. Rosette Poletti, Les soins infirmiers en quête d’un cadre conceptuel, Genève, École genevoise Le Bon Secours, 1977, 162 pages. (2 exemplaires).

Acta Nursologica n°2, Genève, École genevoise Le Bon Secours.

Acta Nursologica n°3, Genève, École genevoise Le Bon Secours, 1980.

 

1950 - 2000 Collection infirmières d'aujourd'hui

Cette collection a été créée par Catherine Mordacq directrice adjointe à l'époque de l'Ecole internationale d'enseignement infirmier supérieur à Lyon et par Yvonne Hentsch, en 1977. Elle fur dirigée par Catherine Mordacq et Rosette Poletti, puis par René Magnon. (44 titres parus soit chez Bayard soit aux éditions le Centurion.

1977. Harry Van der Bruggen. Ce malade qui existe, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1977, 163 pages, collection dirigée par Catherine Mordacq. 2e édition 1993, 165 pages, Bayard Editions, collection dirigée par René Magnon.

1977. Josette Bourgon. L’information du malade à l’hôpital, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1977.

1977. Babara Dobs, Rosette Poletti, Vivre à l’hôpital, Paris, collection dirigée par Catherine Mordacq, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1977.

1977. André Montésinos, Formation des infirmières à l’organisation du travail, Paris, collection dirigée par Catherine Mordacq, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1977.

1977. Catherine Mordacq, Pourquoi des infirmières, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1977.

1978. Rosette Poletti. Les soins infirmiers, théories et concepts, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1978.

1979. Geneviève Charles. L’infirmière en France d’hier à aujourd’hui, Paris, collection dirigée par Catherine Mordacq, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1979.

1980. Rosette Poletti. L’enrichissement des interventions en soins infirmiers, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1980.

1980. Nicole Exchaquet, Lina Züblin. Effectifs et organisation pour des soins infirmiers adéquats, collection dirigée par Catherine Mordacq Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui,  n°19,1980, 185 pages.

1980. Alfred Sontgerath, Le rôle éducatif de l’infirmière, Paris, collection dirigée par Catherine Mordacq, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1980, 172 pages.

1981. Geneviève Charles. Quel avenir pour l’infirmière française ? collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1981.

1981. Jean François Colliard, Les soins et la maîtrise du mouvement, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1981.

1981. Catherine Mordacq. L’évaluation et son influence dans la formation infirmière, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1981.

1981. Judy Ozbolt, Sanky Raine. La profession infirmière aux Etats-Unis, Paris, collection dirigée par Catherine Mordacq, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1982.

1982. Carolyn E.Carlson et Betty Blackwell. (Sous la direction de) Les comportements humains, concepts et applications aux soins infirmiers, collection dirigée par Catherine Mordacq, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, 1982.

1982. René Magnon. Le service infirmier ces trente dernières années. Collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1982.

1983. Agnès Jacquerye. Guide de l’évaluation de la qualité des soins infirmiers, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1983. n°27

1983. Janine Seilleur-Pazard. Charte des droits de l’enfant hospitalisé, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1983.

1984. Monique Formarier. L’enfant hospitalisé au cœur des soins infirmiers, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1984.

Jean-Claude Richoz. Enseigner les soins infirmiers, pratique d’une pédagogie actve, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1985.

1987. Amiec. Les infirmières construisent leur avenir, Paris, collection dirigée par Catherine Mordacq, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1987.

1987. Huguette Bachelot. Le patient, le soignant et l’analyse transactionnelle, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1987.

1989. Vérène Zimmermann. Vivre avec les personnes atteintes de démence, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Le Centurion, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1989.

1991. Monique Rothan-Tondeur. Stratégies d’évaluation en hygiène hospitalière, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1991.

Liliane Diné. Soigner les tout-petits hospitalisés, collection dirigée par Catherine Mordacq, Paris, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1991.

1992. Marie-Paule Florin, Tony Moussa. Les obligations et la responsabilité juridique de l’infirmière, Paris, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, n°36,2° édition, 1992. Collection dirigée par René Magnon.

1992. Suzanne Verdun. Vivre avec le cancer, une infirmière témoigne. Avant-propos de René Magnon directeur de la collection, Paris, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, 1992.

1992. Jacquelyn Haak Flaskerud, Peter J. Ungvarski. HIV/SIDA, le guide pour soigner. Avant-propos de René Magnon directeur de la collection, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris 1992.

Outre les titres relevant de ce fonds documentaire ancien, la collection a publié de nombreux autres ouvrages qu'il n'est pas inutile pour les futurs chercheurs, de signaler ici.

Charles Amouroux. L'homme de l'asile - le pavillon ferme - lieude rejet, lieu de vie, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, n° 35

Dr Marice Berger et Françoise Hortala, Mourir à l'hôpital, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, n° 3

Sous la direction de Nicole Berroyer et de Liliane Dusserre. Informatique et soins infirmiers, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, n°39

Bruno Cadart. En fin de vie - répondre aux désirs profonds des personnes, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris,n°43

Olivier Cotinaud. Elements de psychologie pour l'infirmière, 5e édition, n° 2

Olivier Cotinaud. Psychologie et soins infirmiers -Approche relationnelle - Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, n°28

Chantal Couvreur. Sociologie et hôpital, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, n°17

Geneviève Dechanoz. Les besoins en soins infirmiers des personnes soignées, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, n° 40

Gripi. Groupe de recherche interprofessionnel sur la profession infirmière. L'identité professionnelle de l'infirmière, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, n°37

Michèle Grosjean. Mères et enfants à la maternité - Apprendre à vivre ensemble - Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, n°44 (Sous jaquette illustrée)

Christiane Jomain. Mourir dans la tendresse, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, Sous jaquette illustrée, 4e édition, n°32

Alice Lesterel. Journal d'une infirmière hospitalisée, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, N°9

Suzanne Montandon, Michèle Guyot, Françoise Degarat. La Stomathérapie, Bayard Editions, collection Infirmières d’aujourd’hui, Paris, n°38

 Anny Parrot. L'image de l'infirmière dans la société Le centurion,Paris, n°6

Documents officiels ou associatifs

1960. Bureau international du travail, Emploi et conditions de travail du personnel infirmier, Genève 1960, 197 pages plus annexes. (2 exemplaires)

1973. Organisation internationale du travail, Organisation mondiale de la santé. Réunion conjointe sur les conditions de travail et de vie du personnel infirmier, Rapport, Genève, 19-30 Novembre 1973).(3 exemplaires)

1976. Bureau International du travail, Conférence internationale du travail, 61e session 1976. L’emploi et les conditions de travail et de vie du personnel infirmier, Rapport VII (2).

1967. Nouveau programme des études d’infirmières, agréé au Conseil de perfectionnement du 17 juin 1969. Ceeiec, 1970.

1971. Ministère de la Santé et et de la Sécurité sociale, Certificat d’aptitude aux fonctions d’aide-soignant, Programme des études, (Arrêté du 7 juillet 1971). (2 exemplaires-

1972. Ministère de la Santé publique. Programmes des études d’infirmières, Arrêté du 5 septembre 1972 (publié au JO du 7 septembre 1972). 60 pages

1979, Ministère de la Santé et de la famille, Programme d’études préparatoires au diplôme d’État d’infirmier et d’infirmière, (Arrêté du 12 avril 1979 (Publié au JO du 14 avril 1979), (2 exemplaires).

1981 Ministère de la Santé et de l’action humanitaire, Programme des études conduisant au diplôme dÉtat d’infirmier, Décret n° 81-306 du 2 avril 1981 modifié. Arrêté du 23 mars 1992 (Publié au JO du 25 mars 1992).

1969. International Council of Nursing (ICN). Principes fondamentaux des soins infirmiers par Virginia Henderson, adjointe à la recherche École d’infirmières de l’Université Yale, New Haven, Conn., EU révisé en 1969.

1970. Le Service infirmier français doit-il rester sous-développé ? Publié par : l’Association nationale française des infirmiers et infirmières diplômés d’État, Anfiide, Le Comité d’entente des écoles d’infirmières et des écoles de cadres, Ceeiec, L’Union catholique des Services de santé et des Services sociaux, UCSS, l’Union nationale des Congrégations hospitalières et sociales, UNCAHS (2 exemplaires)

1970. Martine et Alain Coudrot . L’infirmière face à sa profession. (Thèse réalisée à partir de l’enquête sur “l’engagement professionnel”, effectuée par l‘Association nationale française des infirmières et infirmiers diplômés d’État). (2 exemplaires)

1977 Anfiide et Craps. L’infirmière face à sa profession. 2e partie : L’infirmière dans son travail. Étude et recherche psychosociales réalisées par la Craps sous la direction de Charles Amourous, pour le compte de l’Anfiide, 1974-1975 et 1975-1976. 1977.

1971. 0rganisation mondiale de la santé. Les études relatives aux personnels de santé, rapport d’un groupe scientifique de l’OMS. Genève 1971.

Études sur les soins et le service infirmier : Cahiers de l’Association des amis de l’École Internationale d’enseignement infirmier supérieur (Amiec)

Cahier n° 1 L’infirmière enseignante, 1975

Cahier n° 2 Le Service infirmier à l’hôpital, 1976

Cahier n° 3 La formation continue des soignants : Pourquoi ? Préface du Doyen Cier Président de l’Amiec. Présentation par René Magnon, animateur de la commission de publications 1977

Cahier n° 4 Santé et Milieu de vie. Préface du Doyen Cier Président de l’Amiec. Présentation par René Magnon, animateur de la commission de publications, 1978

Cahier n° 5 Les soins infirmiers et le corps. Préface du Doyen Cier Président de l’Amiec. Présentation par René Magnon, animateur de la commission de publications,1979

Cahier spécial La nuit des infirmières. Présentation par Christiane Poly secrétaire générale de l’Amiec Ancienne étudiante de l’EIEIS,1980

Cahier n° 6 Les soins infirmiers et la recherche, Présentation par René Magnon animateur de la commission de publications. Préface Marie-Louise Badouaille, 1980.

Cahier n° 7 Soins infirmiers et Sciences humaines, Présentation par René Magnon animateur de la commission de publications.122 pages, 1981.

Cahier spécial Mieux Vivre, Mieux soigner en gérontopsychiatrie ,1982

Cahier n° 8 Cultures africaines santé et soins infirmiers. Préface de D.Assane Dahane Infirmier tchadien, Présentation par René Magnon, animateur de la commission de publications, 1983

Cahier n° 9 Contribution à la qualité des soins infirmiers. Directeur de rédaction René Magnon, 1985

Cahier n° 10 Pour une histoire des soins et des professions soignantes. Préface de Jacques Gélis. Ouvrage codirigé par Marie Françoise Collière et Évelyne Diebolt, Directeur de rédaction René Magnon, 1988

Guides du Service infirmier

Le dossier de soins, n° 1, série soins infirmiers, ministère des Affaires sociales et de la Solidarité nationale, Direction ds hôpitaux, Paris, 1985

Soins infirmiers dans le cadre des alternatives à l'hospitalisation, n°2 série soins infirmiers, Direction des hôpitaux, 1986

Terminologie des soins infirmiers. Glossaire provisoire, série soins infirmiers, n° 3, 1988 et 1993

 

 

Le manuel destiné à enseigner les soins aux malades le plus ancien dans le Monde ?

Félicitations à ces deux universitaires infirmiers pour cette recherche.
4 juillet 2016

Lors de mes recherches pour le Diplôme d’études approfondies en histoire et civilisation à l’université de  Lyon Lumière II, j’avais retrouvé trace du livre du Frère Fernandez que j’ai considéré en ce domaine comme le plus ancien. Je pense encore qu’en l’état actuel des recherches il s’agit bien du plus ancien dans le monde.

Aujourd’hui, deux chercheurs, Ricardo Ayala (Chilien) de l’université de Gand en Belgique et  Nicholas Ralph de l’université of Southern Queens en Australie, font des recherches sur ce sujet pour l’Espagne. Ricardo m’a fait l’honneur de m’en informer et j’ai plaisir à ajouter à ce fonds ancien les références de cet ouvrage dont la première édition date de 1617 et la seconde de 1625.

La première édition le signale publié par un collectif de frères, mais repris en 1625 par le frère Andres Fernandez comme m’en a informé Ricardo ce dont je le félicite et le remercie vivement.

INSTRUCTION D'INFIRMIERS 

ET RÉCONFORT AUX affligés malades. Et vraie pratique de comment se doivent appliquer les remèdesqu'ordonnent les médecins.TRÈS NECESSAIRES POUR que les malades soient bien soignés : et convenables aux praticiens de Médecine. Et vue par plusieurs médecins de cette Cour.

 COMPOSÉ PAR LES FRÈRES de la Congrégation du Frère Bernardino de Obregon, à l'Hôpital général de Madrid. À Madrid, à l'Imprimerie Royale Année 1617

INSTRUCTION D'INFIRMIERS

POUR APPLIQUER LES REMEDES à tout genre de maladies, et s'occuper de beaucoup d'accidents qui surviennent en absence des Médecins.

COMPOSÉ PAR LES FRERES de la Congrégation du Frère Bernardino de Obregon, à l'hôpital Général de Madrid, et maintenant de nouveau par le Frère Andres Fernandez, Frère majeur de telle Congrégation, et [de l'] Hôpital Général, corrigée et amendée, et avec plusieurs et notables avertissements ajoutés de la plus grande importance et nécessaires pour tous, aussi bien des Médecins que des Chirurgiens, et des infirmiers. Édition de 1625

Edition de 1625, à Madrid à l'Imprimerie Royale, avec privilège